résumé historique du jardin persan

 

On parle très souvent de jardins arabo-musulmans pour qualifier les jardin orientaux. Cependant ces types de jardins tirent leurs origines de l'ancienne Perse et d'une multitude de peuples (perses, turciques, sémites, celtes, grecs, scythes, egyptiens, mésopotamiens), et sont antérieurs de plusieurs miliers d'années à l'apparition de l'Islam.

 

Ces styles de jardins ont largement été adoptés et diffusés par le monde romain et le monde musulman, et on en retrouve l'influence évidente dans de multiples autres styles: jardins d'abbaye, jardins italiens, jardins à la francaise, jardin mauresques, jardins mexicains ...

La religion ancienne et originelle des perses est le mazdeisme/zoroastrisme, apparenté en partie à l'hindouisme. C'est l'une des plus anciennes religions encore pratiquées de nos jours. Elle a influencé les polythéismes greco-romains, le judaisme et l'islam.

On ne peut comprendre la symbolique et l'importance des jardins persans sans comprendre la symbolique religieuse.

 

Babylone. Jardins de Ninive VIIème siècle av JC

Ninive
Ninive

Sennachérib roi d’Assur et de Babylone fait de Ninive la nouvelle capitale. Il y fait construire son "palais sans rival", ainsi que d’immenses jardins irrigués par des rivières détournées. On considère très souvent que les jardins de Ninive sont à l'origine du mythe des "jardins suspendus de Babylone".

A peu près à la même époque, on retrouve dans la civilisation du Lorestan des représentations de chahar bagh.


Achéménides VI ème au IV ème siècle av JC

frise de Suse.
frise de Suse.

Cyrus II : Pasargades est la première capitale de l'empire perse, débutée en 546 av J-C. Cyrus fait venir des architectes de Lydie et de Ionie, provinces conquises après la victoire contre Crésus. Le site immense était occupé par différents palais et par des jardins royaux, notamment de type chahar bagh ("les quatre jardins"). 

 

Cambyse : Conquète de l'Egypte par Cambyse II, influence de l'art egyptien en Perse.

 

Darius I : Persépolis: nouvelle capitale commencée vers 521~509 av J-C. Le style est plus strit et plus géométrique. On retrouve l'influence lydienne et ionienne.

 

Xerxès I : campagne contre la Grèce, Bataille des Thermopyles (voir film 300)

Période hellenistique

Alexandre le grand

Conquète de la Perse par les armées d'Alexandre le grand. Introduction du cédratier, du platane et peut être aussi du Paon en Europe. Incendie de Persépolis.

Lucullus et Pompée

Au Ie siècle av JC, deux généraux romains Lucullus puis Pompée, sous l'autorité du consul Sylla, font campagne en Asie et envahissent l'Arménie, la Bithynie, le Pont, la Syrie et la Judée. Ils en rapportent le cerisier aigre (Prunus cerasus) et le platane d'orient (Platanus orientalis, soumis à l'impôt), ainsi qu'un style de jardin persan, mélangé à des influences hellenistiques et egyptiennes.

Les riches romains feront creuser des "Nils" (bassins d'eau calme) et des "Euripes" (bassins d'eau mouvante), avec des automates mus par l’eau (inventés par Héron d’Alexandrie), et feront bâtir des péristyles.

 

Sassanides

Sassan, ancien prêtre d'Anahîta, fonde la dynastie des Sassanides. C'est l'âge d'or de la Perse.

 

Ardachîr fait de Gur (Firuzabad)sa nouvelle capitale. La ville est conçue sur un plan parfaitement circulaire, avec au centre un temple zoroastrien qui inspirera plus tard la mosquée de Samarra.

 

Conquète islamique

Un très grand nombre de savoirs, d'éléments culturels et artistiques perses et byzantins sont intégrés à la culture islamique.

La diversité des jardins publics islamiques (meydan, park) serait d'avantage un héritage des jardins publics byzantins.

 

Les représentations humaines et animales sont interdites par l'islam. Il existe cependant des exceptions: les chiites et les sunnites d'Espagne (Omeyyades) chez qui on retrouve les représentations traditionnelles du monde Perse: lions, griffons, taureaux, chevaux ...